Primaire de la droite: la France sur ordonnances

Par

La quasi-totalité des candidats à la primaire de la droite veulent « gouverner par ordonnances » dès les premiers mois du quinquennat. Une méthode choc pour réformer l'assurance chômage, la fonction publique ou l'éducation en tordant le bras du Parlement et en prenant de court les syndicats. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Faire sauter la durée légale du travail, supprimer l’ISF, le collège unique et l’emploi à vie dans la fonction publique… Dans cette primaire de la droite, les propositions choc ne manquent pas. Pour faire passer ce traitement de cheval au pays, la quasi-totalité des candidats ont annoncé la couleur. Ces réformes s’imposeront par ordonnances dans les tout premiers mois du quinquennat.