Au cœur du «ventre de Marseille», des immeubles biens publics à l’abandon

Par

Un an après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille, Mediapart a visité des propriétés de la Ville qui tombent en ruine, certaines bientôt revendues à perte. Zoom sur le quartier commerçant de Noailles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Installé depuis vingt-six ans au cœur de Noailles, le commerce familial Soleil d’Égypte vend galettes kesra, crêpes aux mille trous, et pastillas au poulet. De l’échoppe, où s’activent plusieurs femmes, sortent d’appétissantes odeurs. Mais mieux vaut ne pas trop lever la tête.