Reconfinement: le plan du gouvernement chahuté à l’Assemblée, rejeté au Sénat

Par

Au lendemain des annonces du président de la République, le Sénat a rejeté le plan présenté par le gouvernement. En début d’après-midi, l’Assemblée nationale l’avait voté au terme d’un débat houleux, où les oppositions de gauche comme de droite ont remis en cause la méthode de l’exécutif.   

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la tribune, Jean Castex finit son discours en s’adressant à l’opposition, qu’il appelle à se hisser « à la hauteur des circonstances », loin du « spectacle d’une division permanente et de polémiques incessantes ». Sous les applaudissements de la majorité, le premier ministre n’a même pas eu le temps de regagner sa place qu’il apprend, par un de ses collaborateurs, l’attaque au couteau qui a fait trois morts à Nice. Il remonte en direction du perchoir et s’adresse à Richard Ferrand, qui demande à tous les députés de respecter une minute de silence.