Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête préliminaire pour viol

Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

© Vidéo Mediapart

L’affaire Léo Grasset dépasse désormais YouTube. Depuis la publication de notre première enquête sur les accusations visant le célèbre vidéaste fin juin, plusieurs femmes se sont manifestées auprès de Mediapart pour livrer à leur tour leur récit. Aucune d’entre elles n’appartient à ce petit monde de la vulgarisation scientifique, et aucune ne travaille sur la plateforme. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal