mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 28 mai 2016 28/5/2016 Édition de la mi-journée

La Parisienne Libérée : «Le Chômage et son Nombre»

30 janvier 2014 | Par La Parisienne Liberee

Comment transformer une inversion ratée de la courbe du chômage en légitimation des concessions faites au Medef ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


[Note : dailymotion rencontre des problèmes techniques depuis quelques jours. En cas de mauvais affichage, vous pourrez regarder cette chronique vidéo en suivant ces liens : youtube / vimeo]

La courbe du chômage ne s'est donc pas inversée.

Depuis la Turquie, François Hollande a fait mine de reconnaître un échec, pendant que l'UMP en profitait pour réclamer à grands cris la démission de Michel Sapin.

C'est alors que par une sorte de glissement magique, l'augmentation du chômage s'est transformée en argument pour légitimer le discutable « pacte de responsabilité » – 30 milliards d'allègements de cotisations patronales. Puisque le chômage augmente, c'est bien la preuve qu'il faut donner de l'argent public aux entreprises !

Si nous n'avons pas eu l'inversion de la courbe du chômage, nous assistons en revanche à l'inversion de la responsabilité entre le Medef et le gouvernement. Or Pierre Gattaz, le patron des patrons, contrairement à François Hollande, nous a bien prévenus : le million d'emplois, c'est juste une formule.