Pascal Brice : « C'est tout le système du droit d'asile qui dysfonctionne »

Par et

En 2014, plus de 200 000 hommes, femmes et enfants, réfugiés de guerre pour la majorité, ont tenté de gagner les côtes de l’Europe, dans des conditions parfois tragiques. 3 400 d’entre eux y ont perdu la vie. Que fait la France face à cet exode ? « Beaucoup et peu », répond en substance l’invité d’Objections, Pascal Brice, directeur-général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.