Les accusations de faux de Sarkozy contre Mediapart rejetées

Par
La Cour de cassation a définitivement rejeté mercredi les accusations de faux et usage de faux portées par Nicolas Sarkozy contre Mediapart pour avoir publié un document appuyant la thèse d'un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Cour de cassation a définitivement rejeté mercredi les accusations de faux et usage de faux portées par Nicolas Sarkozy contre Mediapart pour avoir publié un document appuyant la thèse d'un financement libyen de sa campagne présidentielle de 2017.