Agressions sexuelles: des frontières juridiques floues entre séducteur et harceleur

Par
Quand le «séducteur invétéré» devient-il un harceleur sexuel? Un détour par la jurisprudence s'impose. Car si, en droit, les frontières entre séducteur et harceleur sont a priori clairement établies, elles se révèlent à l'usage mouvantes, évoluant au gré des juges et reflétant la perméabilité de la société au sexisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand le «séducteur invétéré» devient-il un harceleur sexuel? Quand le «dragueur lourd» est-il susceptible d'être traduit en justice? Aller trop loin, ça commence où pour un tribunal? À quel moment des pratiques relevant de la vie privée basculent-elles dans le champ public du délit, voire du crime?