Julie Brochen refuse de céder la direction du TNS

Par

Stanislas Nordey n'a toujours pas été nommé officiellement directeur du Théâtre national de Strasbourg (TNS). La place est en effet toujours occupée par Julie Brochen. Titulaire d'un contrat jusqu'en juillet 2016, la directrice a engagé un bras de fer avec le ministère de la culture, en revenant sur un accord qui prévoyait sa démission au début de l'été.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 20 juin, Aurélie Filippetti, alors ministre de la culture, proposait la nomination de Stanislas Nordey comme directeur du Théâtre national de Strasbourg (TNS), en remplacement de Julie Brochen. Mais à ce jour, le décret confirmant cette nomination n’a toujours pas paru au Journal officiel. Pourquoi ? Parce que le ministère de la culture a un problème : Julie Brochen ne veut pas partir.