A Blois, le PS met en scène son «aggiornamento» écolo

Par

Lors de leurs universités d’été, les socialistes ont affiché comme jamais leur volonté de travailler avec les Verts en vue des prochaines échéances électorales: les régionales et la présidentielle. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour s’entendre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Évidemment, il y avait les sceptiques : François Rebsamen, maire de Dijon, raillant d’entrée de jeu la « vision radicale, obscurantiste » des écologistes ; le sénateur Rachid Temal rappelant l’épisode du triangle de Gonesse, où socialistes et écologistes s’étaient écharpés à propos de la construction d’un centre commercial sur une zone humide…