Quand Pierre Giacometti, conseiller à l'Elysée, enfilait sa casquette de lobbyiste

Par

En même temps qu'il conseillait le président Sarkozy, Pierre Giacometti mettait son entregent au service d'entreprises privées. Pour qu'un client décroche un contrat à Abidjan, le communicant a mobilisé le conseiller « Afrique » de l'Élysée, d'après des mails consultés par Mediapart. Un troublant mélange des genres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« 170 000 EUROS. LE NIVEAU DE CONTACT EST ÉLEVÉ ET UNIQUE. » Dans ce mail de novembre 2009 à une collaboratrice, le communicant Pierre Giacometti, fournisseur de conseils en stratégie, discute du tarif adéquat pour un client. Il tient à rappeler que son carnet d'adresses vaut cher et insiste en majuscules sur son entregent.