Venezuela: Paris soutient la démarche de six pays auprès de la CPI

Par
La France a apporté son soutien samedi à la démarche de cinq pays latino-américains et du Canada qui ont demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur des accusations de crimes contre l'humanité visant le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - La France a apporté son soutien samedi à la démarche de cinq pays latino-américains et du Canada qui ont demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur des accusations de crimes contre l'humanité visant le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro.

Dans un communiqué, la présidence de la République indique que la France est "vivement préoccupée par les derniers développements liés à la crise au Venezuela, en particulier la détérioration de la situation économique, qui contraint des centaines de milliers de citoyens vénézuéliens à s'exiler et à trouver refuge dans l'ensemble du continent sud-américain et au-delà."

Faisant référence à l'initiative lancée cette semaine par les six pays, l'Elysée estime que "les efforts de la Cour pénale internationale sont de nature à établir les faits qui ont conduit à cette crise et à contribuer ainsi à y trouver une issue".

Les présidents du Pérou, d'Argentine, du Chili, de la Colombie, du Paraguay et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont demandé par écrit à la procureure de la CPI Fatou Bensouda, qui a lancé en février un "examen préliminaire" contre le Venezuela pour usage de la force excessif et arrestations arbitraires, d'aller plus loin en enquêtant sur des accusations de crimes contre l'humanité.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale