Une mère de famille dénonce des violences policières à Pantin

Par

Brutalisée alors qu'elle s'interposait pour empêcher l'interpellation de ses deux fils, une habitante a porté plainte contre deux policiers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un samedi après-midi comme un autre, rue Auger, à Pantin (Seine-Saint-Denis). Une poignée de jeunes stationnent devant leur immeuble pour discuter et passer le temps. Il est 16 h 45, le samedi 26 décembre, lorsque des policiers du commissariat de la ville s’approchent du groupe. L’affaire se joue en plusieurs actes et comme toujours dans ces cas-là, deux versions s’affrontent.