Un jeune homme décède après son arrestation, sa famille veut des explications

Un jeune homme d’une trentaine d’années est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi, sa famille n’a eu de nouvelles de lui que le vendredi, lorsque l’hôpital l’a prévenue qu’il se trouvait en état de mort cérébrale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Arrêté à la suite d’un contrôle de police mercredi 27 mars, Ange Dibenesha, un jeune homme d’une trentaine d’années, est mort dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi Porte d’Italie, selon les premières informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux samedi. Sa famille n’a eu de ses nouvelles que deux jours plus tard par un appel de l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière. Le jeune homme se trouvait alors en état de mort cérébrale. Les machines ont été débranchées dans la nuit de samedi à dimanche.