À La Rochelle, Ségolène Royal livre une bataille de chiffonniers

Par

En changeant de circonscription et en débarquant à La Rochelle, Ségolène Royal, qui rêve de la présidence de l'Assemblée nationale, ne pensait pas prendre le moindre risque. Mais elle se trouve embarquée dans une campagne bas de gamme face à un dissident socialiste qui sait mobiliser ses troupes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Rochelle, de notre envoyé spécial