Macron rattrapé par son ISF

Par

Jusqu’ici, Emmanuel Macron estimait ne pas être redevable de l’ISF. Mais d'après nos informations, les vérifications fiscales déclenchées après sa nomination au gouvernement viennent de déboucher sur une réévaluation du patrimoine de son couple. À l’issue de plus d’un an et demi de discussions avec le fisc, ayant notamment porté sur la demeure de son épouse au Touquet, le ministre a dû admettre qu’il devait payer l’ISF et même déposer une déclaration rectificative pour 2013 et 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Désormais, Emmanuel Macron va devoir payer l’ISF. Alors que le ministre de l’économie et son épouse estimaient ces dernières années ne pas être redevables de l’impôt de solidarité sur la fortune, ils sont aujourd’hui rattrapés par l’administration fiscale.