Derrière la hausse du prix de l’électricité, le service public en danger

Par

À partir de samedi 1er juin, les tarifs régulés de l’électricité vont augmenter de 5,9 %. Une hausse prévue de longue date mais repoussée, en plein mouvement des « gilets jaunes ». Derrière cette hausse, c’est le démantèlement du service public de l’électricité et d’EDF qui est en jeu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après plusieurs mois d’hésitation, la hausse des tarifs d’électricité va entrer en vigueur le 1er juin. Repoussée par le gouvernement en plein mouvement des gilets jaunes cet hiver, elle s’établit à + 5,9 %.