André Vingt-Trois, une messe contre le mariage pour tous

Par

Ce mardi 30 octobre, c'était la « messe des responsables politiques » organisée par l'aumônerie de l'Assemblée nationale. L'occasion pour André Vingt-Trois, archevêque de Paris, de redire devant des députés son opposition au mariage pour tous.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi 30 octobre, 19 heures. La nuit est tombée sur Paris. Mais dans la basilique Sainte-Clotilde, à deux pas de l'Assemblée nationale (VIIe arrondissement de Paris), c'est lumière plein pot et affluence des grands jours. Ce soir, c'est la traditionnelle « messe des responsables politiques » organisée par le Service pastoral d’études politiques (SPEP), l'aumônerie de l'Assemblée nationale, un temps dirigée par Mgr Lustiger. « Le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, est heureux de vous inviter à la messe qu’il présidera à l’intention des parlementaires et des responsables politiques », signalait l'invitation envoyée à de nombreux parlementaires.