L'ex-international Iaquinta condamné dans un procès mafieux en Italie

Par
L'ex-footballeur italien Vincenzo Iaquinta, qui a joué la finale de la Coupe du monde de 2006 remportée contre la France, a été condamné mercredi à deux ans de prison ferme au terme d'un procès impliquant près de 150 prévenus poursuivis pour liens présumés avec la 'Ndrangheta, l'organisation mafieuse de Calabre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - L'ex-footballeur italien Vincenzo Iaquinta, qui a joué la finale de la Coupe du monde de 2006 remportée contre la France, a été condamné mercredi à deux ans de prison ferme au terme d'un procès impliquant près de 150 prévenus poursuivis pour liens présumés avec la 'Ndrangheta, l'organisation mafieuse de Calabre.