Le Financial Times vote Macron

Par

Dans un éditorial, le quotidien de la City estime que l’ancien associé gérant de la banque Rothschild est l’un des candidats en France qui ouvre la voie à une alternative radicale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n’est pas franchement une surprise : de tous les candidats déjà connus qui veulent se présenter à l’élection présidentielle en France, Emmanuel Macron est celui qui a les faveurs du Financial Times. Dans une chronique intitulée « La France envisage de rompre avec un statu quo insoutenable » (lien payant, en anglais), l’un des éditorialistes, Wolfgang Münchau, relève que trois candidats proposent au pays « une alternative radicale » : Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon.