Colombie: les Farc rendent solennellement les armes

Une page historique se tourne en Colombie. Cinq ans après avoir entamé un dialogue avec le gouvernement de Juan Manuel Santos à La Havane, la guérilla des Farc a déposé cette semaine la totalité de son armement. C’est la fin officielle du conflit entamé en 1964 par la plus vieille guérilla du continent.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Bogotá (Colombie), de notre correspondante.-  Quelques milliers de kalachnikovs, mais aussi des fusils Galil, des pistolets Pietro Beretta ou encore des lance-grenades RPG-7… Au total, ce sont 7 132 armes qui cesseront d’alimenter le conflit colombien. Lundi 26 juin, les guérilleros des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) ont achevé de remettre aux observateurs de l’ONU l’arsenal qu’ils avaient préalablement déclaré. « Des armes opérationnelles et de grande qualité », s’est félicité le chef de la mission des Nations unies en Colombie, le Français Jean Arnault.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal