Derrière le si joli décor des Kim

Par
Ultime étape de ce feuilleton, qui nous a menés au cœur d'un enfer terrestre dirigé par des furieux de père en fils: Vies ordinaires en Corée du Nord (Albin Michel, en librairie le 4 novembre), fabuleuse enquête de Barbara Demick. Cette journaliste américaine a pris la peine et les moyens d'en savoir davantage sur une sinistre énigme héritée du XXe siècle...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Barbara Demick, qui dirige aujourd'hui le bureau de Pékin du Los Angeles Times, était basée à Séoul pour le même quotidien américain entre 2001 et 2008. Elle a pu se rendre par huit fois en Corée du Nord. Elle a surtout interrogé une centaine de transfuges du régime de Pyongyang désormais installés en Chine ou en Corée du Sud. Et elle a retenu six destins pour forger un livre à la fois romanesque et renseigné. Six vies échappées de la cité septentrionale de Chongjin au tournant du siècle. Six êtres humains ayant fui un pays déshumanisé à l'extrême, dont les horreurs et les travers apparaissent au fil d'un récit captivant malgré quelques redites.