Trump dit désormais que l'armée ne tirera pas sur les migrants

Par
Donald Trump a déclaré vendredi que les immigrants clandestins qui lanceraient des pierres contre des militaires seraient arrêtés mais que l'armée ne leur tirerait pas dessus, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre la veille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré vendredi que les immigrants clandestins qui lanceraient des pierres contre des militaires seraient arrêtés mais que l'armée ne leur tirerait pas dessus, contrairement à ce qu'il avait laissé entendre la veille.