Le barreau de Paris réclame la libération d’un avocat à Bogota

Par

Voilà plus d’un an que l’avocat franco-colombien Alex Vernot a été placé en détention à Bogota, accusé sans preuve de tentative de subornation de témoin, après s’être mêlé de la révélation des biens cachés d'un ancien procureur général. Le conseil de l’ordre des avocats de Paris a voté une résolution qui « appelle à la libération » de l’avocat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aux yeux de l’ONU, c’est une « détention arbitraire » qui a trop duré. L’avocat franco-colombien Alex Vernot, un proche de l’ancien maire de Bogota et candidat de la gauche aux dernières présidentielles Gustavo Petro, a été interpellé le 27 septembre 2018. Il est depuis détenu dans le département de haute sécurité de la prison La Picota de Bogota, accusé sans preuve de « tentative de subornation de témoin » dans un dossier financier.