Après le vote du SPD, l'avenir du gouvernement allemand est en question

Par

Les militants du SPD ont voté samedi pour un tournant historique de leur parti. Ils ont nommé deux dirigeants de l’aile gauche du parti, favorables à la renégociation du pacte de coalition signé avec la CDU/CSU en 2018. L’avenir de la grande coalition n’est plus garanti. Celui d’Angela Merkel non plus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– L’Allemagne est entrée dans l’incertitude politique. Après des années d’atermoiements, d’hésitations, de défaites électorales, les militants sociaux-démocrates (SPD) ont fait le 30 novembre un choix clair en faveur d’un virage à gauche de leur parti. Ce qui pourrait remettre à terme en cause leur participation à la grande coalition gouvernementale formée avec la CDU/CSU et laisse planer des doutes sur la fin du mandat d’Angela Merkel, laquelle doit intervenir normalement en 2021.