La Belgique accepte d'accueillir Laurent Gbagbo

Par
La Belgique accepte d'accueillir l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, à la suite d'une demande en ce sens de la Cour pénale internationale (CPI) qui a ordonné sa remise en liberté, rapporte samedi l'agence de presse Belga.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES/LA HAYE (Reuters) - La Belgique accepte d'accueillir l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, à la suite d'une demande en ce sens de la Cour pénale internationale (CPI) qui a ordonné sa remise en liberté, rapporte samedi l'agence de presse Belga.