Une encyclopédie des violences de masse sur Internet

Par

L'historien Jacques Sémelin lance jeudi 3 avril sur la toile un projet unique en son genre : la recension et l'analyse des plus grands massacres du XXe siècle. Écrit et édité par des chercheurs de toutes nationalités, il sera accessible à tous, de par le monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le XXe siècle possède le triste privilège d'être celui des massacres, des génocides ou de l'épuration ethnique. Et d'autres exactions variées pour lesquelles il a fallu inventer de nouveaux termes : démocides, fémicides, urbicides, etc. Environ 210 millions d'individus auraient ainsi péri, dont les trois quarts des civils : Tutsis, Juifs, Arméniens, Bosniaques...