Modi vient à son tour se frotter à Macron

Par

En rencontrant coup sur coup Donald Trump et Vladimir Poutine, Emmanuel Macron a donné à l'étranger l'image d'un dirigeant qui n'allait pas s'en laisser conter. Le premier ministre indien, en tournée en Europe, fait un crochet par Paris les 2 et 3 juin pour le rencontrer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bombay (Inde), de notre correspondant.-  Les deux hommes devaient faire connaissance en juillet, à l’occasion du sommet du G20 qui se tiendra à Hambourg. Mais les Français ayant porté au pouvoir un président de 39 ans qui semble vouloir tenir la dragée haute aux dirigeants les plus puissants du monde, tels Donald Trump ou Vladimir Poutine, le premier ministre indien ne pouvait passer en Europe sans venir voir Emmanuel Macron. Narendra Modi achève une tournée européenne qui l’a conduit en Allemagne, en Espagne et en Russie. Avant de regagner Delhi, il a décidé de faire un crochet par Paris, les 2 et 3 juin, afin d’évoquer avec le nouveau chef de l’État français « les dossiers que les deux pays ont en commun » et de « renforcer des liens » considérés comme « stratégiques ».