Alerte mondiale sur les insecticides néocotinoïdes

Plus de 200 scientifiques du monde entier ont lancé un appel dans la revue Science pour réclamer l’interdiction immédiate de ces insecticides impliqués dans l’effondrement de la biodiversité terrestre et aquatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut restreindre considérablement, et d’urgence, l’usage des insecticides néonicotinoïdes, surnommés « néonics ». C’est le message d’un bref texte publié, vendredi 1er juin, par la revue Science et endossé par 233 scientifiques internationaux, rapporte Le Monde. Hasard du calendrier, l’appel coïncide avec la publication, par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), d’un rapport très attendu sur les alternatives possibles des usages agricoles de ces substances. Selon l’Anses, des alternatives non chimiques existent dans près de 80 % des situations étudiées.