Arabie saoudite: aucun signe de vie de Loujain Al-Hathloul, défenseuse des droits des femmes

Par

Selon sa famille, la militante saoudienne des droits de l’homme Loujain al-Hathloul, détenue depuis deux ans, n’a donné aucun signe de vie depuis plus de trois semaines. Un silence jugé très inquiétant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon sa famille, la militante saoudienne des droits de l’homme Loujain al-Hathloul, arrêtée il y a deux ans, n’a donné aucun signe de vie depuis plus de trois semaines. Silence jugé très inquiétant. « Les visites lui sont interdites depuis mars, et voilà plus de trois semaines de suite qu’elle ne nous a pas appelés, confirme, dans un tweet, sa sœur Lina. La première fois qu’elle avait été dans l’impossibilité de communiquer avec nous, c’était après avoir été torturée. » L’association des Prisonniers de conscience, qui recense les détentions politiques en Arabie saoudite, demande aux autorités de « rendre publiques immédiatement des informations sur la situation et la santé de Loujain al-Hathloul en lui permettant de communiquer avec sa famille, et de la remettre en liberté sans délai ni condition ».