International Analyse

En Allemagne, la règle d’or budgétaire au cœur des débats

L’Allemagne n’a cessé d’économiser au lieu d’investir. Même le patronat s’en inquiète. Les économistes s’interrogent désormais sur la nécessité de conserver une règle d’or budgétaire très restrictive. Mais le monde politique reste peu perméable à cette idée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Alors que l’économie allemande est clairement entrée dans une crise structurelle, le débat économique outre-Rhin commence à se reconfigurer. Et le centre de la réflexion, c’est le « frein à l’endettement » (Schuldenbremse), mécanisme plus connu en France sous le nom de règle d’or budgétaire, qui a été introduit en juillet 2009 dans la Loi fondamentale, la Constitution de la République fédérale, par le Bundestag et, au nom des Länder, par le Bundesrat. Aujourd’hui, plusieurs économistes demandent l’abandon de cette règle, qui entrera définitivement en vigueur en 2020 (pour les Länder), afin de permettre des investissements publics et une politique de relance dont le pays a un besoin impérieux et rapide.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA