Au Mexique, les auteurs du massacre de Tlatelolco sont toujours impunis 50 ans après

Par Diego Calmard et Clément Detry

Le Mexique commémore ce mardi le cinquantième anniversaire du massacre de plusieurs centaines d’étudiants, le 2 octobre 1968. Un événement sans précédent dans l’histoire du pays, prémonitoire d’une transition démocratique inachevée. L’accession au pouvoir de López Obrador, en décembre, pourrait changer la donne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mexico, correspondance. - Les stigmates sont encore visibles sur la barre d’immeuble type HLM qui borde la place des Trois Cultures, non loin du centre historique de Mexico. La grande esplanade rassemble trois pans de l’histoire de ce pays. L’église de Santiago, symbole baroque de la conquête espagnole, fait face à des ruines préhispaniques tandis que la tour de Tlatelolco, qui abrita jusqu'en 2005 le ministère des affaires étrangères, représente le Mexique moderne.