Netanyahou est accusé par son propre camp de faire diversion face aux affaires

Par

Dérogeant à leur réserve habituelle, des membres du Likoud reprochent au premier ministre de vouloir détourner l’attention des médias en créant une crise politique au sein de sa coalition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérusalem, de notre correspondante.- Les flèches sont décochées sous couvert d'anonymat. Mais la presse israélienne les a largement relayées dans ses colonnes. « Netanyahou ne veut pas que les journaux s'ouvrent avec les histoires sur sa femme et son fils, ni sur l'enquête qui le vise », a déclaré dimanche 29 octobre un ministre du Likoud (le parti du premier ministre), l’accusant de vouloir « faire diversion » en fabriquant une crise politique au sein de sa coalition.