Elections en Israël: Netanyahou s’en sort encore

Par

Le Likoud obtiendrait 3 à 5 sièges de plus qu’aux élections de septembre dernier. Netanyahou, dont le procès doit s’ouvrir dans deux semaines, devance son rival Benny Gantz et devrait se voir confier la tâche de former un gouvernement, même s’il n’est pas encore certain de parvenir à une majorité à la Knesset. Les résultats définitifs seront donnés dans la soirée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tel-Aviv (Israël), envoyé spécial. – « En Israël, si l’on veut être réaliste, il faut croire aux miracles. » Le premier ministre Benjamin Netanyahou parviendra-t-il à faire sienne la célèbre maxime de David Ben Gourion, le fondateur du pays ? Celui qui détient déjà le record de longévité comme chef de gouvernement en Israël n’est pas loin de pouvoir s’offrir un nouveau mandat de quatre ans. Même s’il n’est pas certain d’obtenir une majorité au Parlement – sa coalition de droite obtiendrait 58 à 60 sièges alors qu’il en faut 61 –, il apparaît comme le vainqueur d’une élection législative qui s’était transformée en référendum pour ou contre sa personne.