Réfugiés: «La Grèce est dans une situation de non-droit absolu»

Par Nejma Brahim

Experte des droits humains et rapporteure spéciale des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard dénonce les violences dont use Athènes pour refouler les migrants qui affluent ces derniers jours de Turquie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Experte des droits humains et rapporteure spéciale des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard n’a pas été surprise par la décision du président turc Recep Tayyip Erdogan d’ouvrir ses frontières avec l’Union européenne, vendredi 28 février, à rebours du deal UE-Turquie de 2016.