Dans le laboratoire du Mouvement Cinq Etoiles à Turin

Par Beniamino Morante

C’était en 2016 : la quatrième ville d’Italie élisait à sa tête Chiara Appendino, 32 ans, issue du Mouvement Cinq Étoiles de Beppe Grillo. Alors que le président italien ouvre mercredi 4 avril des consultations pour former un gouvernement, Mediapart s’est rendu à Turin pour mieux comprendre l’ADN politique et le bilan local du grand vainqueur des législatives de mars.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Turin (Italie), de notre envoyé spécial.-  Ce lundi 12 mars, dans la « salle rouge » du conseil municipal de Turin, la tension est palpable. Recroquevillés sur leurs bancs, les conseillers du Mouvement Cinq Étoiles (M5S) ont les traits crispés. Les élus doivent s’exprimer ce jour-là sur l’éventualité d’une candidature de Turin aux Jeux olympiques d’hiver de 2026.