Le premier ministre indien subit un revers électoral au Bengale-Occidental

Par

Le parti nationaliste hindou du premier ministre indien Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), a perdu dimanche au Bengale-Occidental, État clé de 91 millions d’habitants, dans des élections régionales très disputées et marquées par des actes de violence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parti nationaliste hindou du premier ministre indien Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), a subi un revers électoral dimanche au Bengale-Occidental, État clé de 91 millions d’habitants, dans des élections régionales très disputées et marquées par des actes de violence. Son adversaire, le Trinamool Congress (TMC) de Mamata Banerjee, est en route vers un troisième mandat.