Côme Bastin

Tous ses articles

  • En 2023, Narendra Modi veut faire de l’Inde un « gourou mondial »

    2023, lignes d’horizon (2/5)

    Présidence du G20 et du Conseil de sécurité de l’ONU… : l’année 2023 s’annonce riche d’opportunités pour l’Inde, appelée à dépasser la Chine en terme de population. Entre alliance avec la Russie, incertitudes économiques et tournant autoritaire, le premier ministre en poste depuis 2014 veut pourtant faire de son pays un « gourou mondial ».

  • En Inde, le silence éloquent des politiques après l’attaque contre Salman Rushdie

    Libertés publiques

    « Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.

  • Au Sri Lanka, la révolte du peuple met fin au règne des Rajapaksa

    Asie et Océanie — Reportage

    Après des mois de manifestations, la population poussée à bout par les pénuries a contraint le président à fuir en exil, puis à démissionner. Récit d’une folle semaine de soulèvement, qui laisse le Sri Lanka face à d’immenses défis politiques et économiques.

  • Inde : le sombre avenir des habitants de l’Assam après une mousson précoce

    Asie et Océanie — Reportage

    Des millions d’habitants de la vallée du Brahmapoutre ont été jetés sur les routes par des pluies torrentielles. Ils survivent dans des conditions catastrophiques. Au-delà de l’urgence, c’est l’habitabilité de cette région d’Asie du Sud qui est désormais mise en question.

  • L’Inde assume son rapprochement commercial avec la Russie

    International

    Soucieuse de se préserver de l’inflation mondiale et de ne pas pousser la Russie dans les bras de la Chine, l’Inde cherche à multiplier les échanges commerciaux avec la Russie, alliée historique sur le plan militaire.

  • Le premier ministre sri-lankais démissionne après des semaines de protestations

    Asie et Océanie — Reportage

    Le premier ministre sri-lankais Mahinda Rajapaksa a démissionné lundi. Un couvre-feu d’une durée indéterminée a été décrété par la police à Colombo, à la suite de heurts entre des partisans du gouvernement et des manifestants appelant à la démission du président Gotabaya Rajapaksa, frère du premier ministre démissionnaire.

  • Entre pénuries et ras-le-bol politique, le Sri Lanka se révolte contre le clan au pouvoir

    Asie et Océanie — Reportage

    Pénuries énergétiques et alimentaires, coupures d’électricité… les habitants de l’île de l’océan Indien vivent un calvaire et le pays, dirigé par le clan Rajapaksa, s’enfonce dans la crise. Lundi, un nouveau gouvernement a été dévoilé.

  • Inde : dans la ville sacrée de Varanasi, le récit nationaliste hindou s’essouffle

    Asie et Océanie — Reportage

    Les élections législatives cruciales de l’Uttar Pradesh, État le plus peuplé de l’Inde, touchent à leur fin. À Varanasi, ville symbole religieuse et politique, le parti BJP tente de conserver le pouvoir dans un contexte de mécontentement économique et social.

  • Le brief Ukraine du 2 mars : les Nations unies condamnent l’agression russe

    La guerre russe contre l’Ukraine

    L’Assemblée générale de l’ONU a adopté mercredi une résolution réclamant à Moscou de retirer « sans conditions toutes ses forces militaires » d’Ukraine. L’armée russe se rapproche de la capitale Kiev. Nos infos sur les pertes militaires russes. Et notre analyse sur l'Inde qui rechigne à condamner l'agression de Poutine.

  • En Inde, le parti au pouvoir accusé d’utiliser une application pour « laver le cerveau des citoyens »

    Asie et Océanie

    Baptisé « Tek Fog », cet outil numérique serait capable du pire en matière de manipulation de la démocratie, selon une enquête du site The Wire. Des révélations pour l’instant sans grandes conséquences pour le pouvoir en Inde.

  • En Inde, le charbon à tout prix

    Asie et Océanie — Reportage

    Lors de la COP26, l’Inde a fait valoir son droit à une « utilisation responsable » du combustible fossile. Mais sur le terrain, la relance du secteur portée par le gouvernement se fait en l’absence totale de normes environnementales et sociales.

  • Thales est soupçonné de transfert de technologies à la junte birmane

    Asie et Océanie

    Le groupe de défense européen entretient un partenariat étroit avec le conglomérat indien Bharat Electronics Limited, fournisseur important de l’armée birmane. De nombreux éléments laissent penser qu’il pourrait violer l’embargo sur les livraisons d’armes. Trois ONG l’interpellent.