Les nouvelles sanctions marquent la défiance accrue entre Trump et le Congrès

Par

Donald Trump a été obligé de signer une loi de sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord, soulignant les incohérences de la diplomatie des États-Unis qui se nichent au cœur de son gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le fonctionnement ordinaire des institutions américaines sous la présidence de Donald Trump est devenu une telle anomalie que la moindre loi sert à révéler les contradictions inhérentes au gouvernement et les soupçons de collusion avec la Russie qui pèsent sur le président des États-Unis. La loi de sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord signée par Trump, ce mercredi 2 août 2017, illustre cette situation.