Le gouvernement Rajoy sommé de s'expliquer

Par

L'appel à la grève générale a été très suivi, mardi en Catalogne, afin de condamner les violences policières commises dimanche. Plus de 300 000 personnes se sont rassemblées dans le centre de Barcelone. À Madrid, les socialistes du PSOE exhortent le gouvernement à s’expliquer sur les consignes qui auraient été données à la Guardia Civil en amont du référendum. En vain pour le moment.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Barcelone (Espagne), envoyée spéciale.– À 32 ans, Daniel Carrillo n'a pas l'habitude de se rendre à des manifestations. Mais il a participé, plus résolu que jamais, au gigantesque rassemblement qui a noirci les rues du centre de Barcelone, ce mardi en fin d'après-midi. « Je veux plus que jamais défendre mes droits », explique-t-il, lui qui a subi, comme tant d'autres dimanche matin, des violences policières.