L'Iran confronté aux sanctions américaines

Par

Alors que de nouvelles sanctions américaines débutent le 5 novembre, la population, déjà touchée par l’effondrement de la monnaie, est confrontée à des pénuries.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En Iran, de nouvelles mesures américaines sur le pétrole et les banques doivent entrer en vigueur le 5 novembre. La situation économique du pays se détériore et frappe les citoyens. Le salaire mensuel moyen est d’environ 15 millions de rials (à peu près 90 euros) mais la monnaie iranienne a perdu près de 75 % de sa valeur depuis le début de l’année. Et, si, le 3 octobre, la Cour internationale de justice a sommé les Etats-Unis de mettre fin à toutes les sanctions touchant l’importation de médicaments et de matériel médical, dans les faits le secteur est touché et certains traitements sont plus difficiles à trouver.