La polarisation américaine cache un système politique obsolète

Par Harrison Stetler

Et si la polarisation, aux États-Unis, opposait autant la classe dirigeante et les citoyens que les démocrates et les républicains ? Aujourd'hui, le système politique et même la Constitution n’arrivent plus à canaliser ou à donner forme à l’opinion populaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En ce jour où les citoyens des États-Unis se rendent aux bureaux de vote, un certain ton journalistique semble inévitable. Nous savons tous que la portée du scrutin ne se réduit pas à un simple transfert de pouvoir, comme dans n’importe quelle démocratie.