JO d’hiver: soupçons de dopage chez des skieurs de fond

Par

Selon une enquête menée par plusieurs médias européens, plus de 290 skieurs de fond présentent des tests sanguins douteux sur la période 2001-2010, sans doute signes de dopage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enquête publiée dimanche 4 février par le quotidien britannique The Times, les télévisions suédoise SVT et allemande ARD, et le site d’information suisse Republik, indique que 290 skieurs, dont une cinquantaine actuellement présents en Corée du Sud à quelques jours de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, présentent des résultats de tests sanguins « suspects ». Les journalistes ont examiné les résultats de plus de 10 000 tests sanguins provenant de près de 2 000 skieurs sur la période 2001-2010.