Kaboul dénonce une trahison à la veille d'une conférence à Moscou

Par
Les pourparlers entre représentants des taliban et de l'opposition afghane qui doivent s'ouvrir mardi à Moscou relèvent de la trahison des principes démocratiques et des intérêts de l'Afghanistan, a estimé un conseiller du président Ashraf Ghani.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KABOUL (Reuters) - Les pourparlers entre représentants des taliban et de l'opposition afghane qui doivent s'ouvrir mardi à Moscou relèvent de la trahison des principes démocratiques et des intérêts de l'Afghanistan, a estimé un conseiller du président Ashraf Ghani.