Tchernobyl, combien de morts?

Les allégations les plus fantaisistes ont été avancées quant au bilan de l'accident nucléaire le plus grave, de 28 à 1 million de morts. L'estimation la mieux établie (16.000 décès à l'horizon 2065) est sans doute en dessous de la réalité.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le compteur des victimes a été réglé artificiellement sur 4000

Etant donné ces incertitudes, on comprend aisément que l'information sur les conséquences de Tchernobyl ait fait et fasse toujours l'objet de nombreuses manipulations. La guerre des chiffres commence dès l'été 1986, quatre mois après la catastrophe de Tchernobyl, lors d'une conférence internationale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) tenue à Vienne du 25 au 29 août 1986. Les experts soviétiques présentent leur rapport. Il démontre que les retombées de Tchernobyl provoqueront, à terme, de l'ordre de 40.000 cancers mortels, la plus grande partie étant due à l'ingestion d'eau et d'aliments contaminés par le césium. L'estimation soviétique est étayée par des données biologiques et médicales exposées sur 70 pages dans l'annexe n°7 du rapport (à lire ici). Elle est immédiatement contestée par les experts des autres pays et par les dirigeants de l'AIEA. Morris Rosen, directeur de la division sûreté nucléaire de l'AIEA, et Dan Beninson, président de la Commission internationale de protection contre les radiations (CIPR), s'emploient à démontrer que l'estimation de 40.000 est beaucoup trop haute. Rosen avance le chiffre de 25.000, puis le réduit à 5.100, tandis que Beninson parle de 10.000. Tous deux affirment que les Soviétiques ont surestimé les niveaux de dose reçus par les populations. Mais ils ne s'appuient sur aucune autre donnée que leur intime conviction, laquelle ne peut s'accorder à ce chiffre de 40.000, incompatible avec l'idée que le nucléaire civil est une énergie sûre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal