Corée du Sud: le ferry naufragé était systématiquement en surcharge

Le désastre du ferry sud-coréen Sewol, naufragé le 16 avril, qui a fait plus de 300 morts ou disparus et entraîné la démission du premier ministre Chung Hong-won, était prévisible.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le désastre du ferry sud-coréen Sewol, naufragé le 16 avril, faisant plus de 300 morts ou disparus et qui a entraîné la démission du premier ministre Chung Hong-won, était prévisible. Selon des documents révélés par l’agence AP, le ferry était systématiquement en surcharge. Il a dépassé sa limite de cargaison lors de 246 trajets pendant les 13 mois qui ont précédé l’accident, et il était peut-être encore plus surchargé que d’habitude au cours de son dernier voyage.