Un rapport de l'Onu dénonce l'action d'"escadrons de la mort" au Venezuela

Par
Les forces de sécurité vénézuéliennes ont arrêté et abattu des jeunes hommes, dissimulant ensuite de la drogue et des armes sur eux et procédant à des mises en scène pour faire croire que leurs victimes avaient opposé une résistance à leur arrestation, accuse un rapport des Nations unies publié jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Les forces de sécurité vénézuéliennes ont arrêté et abattu des jeunes hommes, dissimulant ensuite de la drogue et des armes sur eux et procédant à des mises en scène pour faire croire que leurs victimes avaient opposé une résistance à leur arrestation, accuse un rapport des Nations unies publié jeudi.