Une campagne anti-avortement dans les hôpitaux russes

Pendant quatre jours, des antennes régionales du ministère russe de la santé, ainsi que de nombreuses maternités du pays, ont arrêté de pratiquer les avortements. Une mesure prise dans le cadre d’une vaste campagne pro-life.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces quatre derniers jours, entre le 31 juillet et le 3 août, les antennes régionales du ministère russe de la santé et les maternités du pays ont été incitées à imposer un moratoire temporaire sur les avortements, raconte le site d’information russe indépendant Meduzza. Cette mesure fait partie de la campagne « Donne-moi la vie ! », un projet organisé depuis des années par la Fondation pour les initiatives sociales et culturelles, dont la présidente n’est autre que Svetlana Medvedva, l’épouse du premier ministre russe.