La guerre qui vient

Par

Exécuté sur ordre de Donald Trump, l’assassinat du général Qassem Soleimani, haut dirigeant militaire iranien, est un pas de plus vers l’abîme guerrier. Si l’avenir n’est jamais écrit, comment ne pas voir que la puissance américaine met en péril le monde par son comportement d’État voyou, piétinant le droit international ? La France s’honorerait à le dire haut et fort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 28 juin 1914, l’assassinat à Sarajevo de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’Empire austro-hongrois, et de son épouse par un nationaliste serbe fut l’événement déclencheur de la Première Guerre mondiale, suivie de trois décennies de catastrophe européenne jusqu’aux massacres de masse de la Deuxième Guerre mondiale.