Les agences de notation dans le viseur de l'Italie

Par

La Cour des comptes italienne accuse les trois principales agences de notation d'avoir provoqué un renchérissement du coût de la dette du pays en abaissant sa note sans tenir compte de la valeur de son « patrimoine immatériel »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour des comptes italienne pourrait ouvrir une enquête sur les trois principales agences de notation pour avoir sous-estimé le patrimoine culturel et historique de l'Italie dans l'attribution de la note de la dette du pays à partir de 2011, selon une information du Financial Times, confirmée mercredi 5 février par le Corriere Della Sera.